Archéologie impossible

Avec toutes les modifications apportées par Philips au manuscrit original, il est nécessaire de pratiquer ce que nous avons appelé de "l'archéologie impossible" : imaginer des événements probables à l'époque de Giles Roger, mais qui restituent le sens que leur a donné Philips dans le cours du roman. Voilà qui nécessite abnégation et longueur de temps. Un exemple, lors d'un spectacle donné à l'Opéra de Covent Garden, mais dont le titre et les artistes ont été déplacés, transformés. Il faudra retrouver les spectacles de l'époque, plus de 30 ans auparavant, et choisir lequel convient le mieux à la séquence censée s'y dérouler. Le travail est titanesque...

À l'affiche
Posts récents
Par tags
Nous suivre
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic